Les bienfaits des jouets en bois

jouets-en-boisDans un monde plus en plus bruyant il est de plus en plus appréciable d’avoir des moments de calme, pour soi, autour d’un café, avec un bon bouquin, sans téléphone, sans télévision, sans cri d’enfant même parfois et sans jouets qui font du bruit.

Les journées sonores au réveil, voilà bien le truc le plus insupportable que je connaisse et ce qu’on se réveille facilement, déjà alerte au saut du lit ou qu’on mette vingt bonnes minutes à émerger.

Et à l’approche des anniversaires et en ce moment de Noel, quand papy, mamie, tatie, cousins, nous demandent ce que les enfants ont mis sur leur liste au Père Noel, on essaie d’esquiver tout ce qui pourrait produire le moindre son, produire des chansons entêtantes toute la journée, des sons désagréables, des poum poum tchak, des tic, des tacs, des wizz…

Ca vous rappelle une chanson, moi aussi !

Il faisait « Zip » quand il roulait,
« Bap » quand il tournait
« Brrr » quand il marchait
Je ne sais pas ce que c’était
Et je crois que je ne le saurai jamais

A croire qu’aujourd’hui les enfants ne pourraient jouer qu’avec des trucs qui font du bruit, ce que je ne crois pas du tout. Et je pense ne pas être la seule étant donné le retour en force des jouets en bois.

Depuis quelques années, on assiste à un véritable engouement pour les jouets en bois, et ce de 0 à 77 ans. Inventer, créer, se raconter des histoires, imiter, donner vie, imaginer, autant de choses que permettent ces jouets là .

Et dans à peu près tous les domaines qui plaisent aux enfants grands, moyens, petits, minuscules, on trouve toujours de quoi s’amuser…

– Imiter papa ou maman en cuisine avec des sets d’aliments Hape, comme de celui de la salade du jardin qui contient tout ce qu’il faut pour préparer une bonne salade, avec vinaigrette et ustensiles pour la servir.

salade-du-jardin-en-bois-et-tissu-hapeOu encore les jouets hamburger et hot dog dont souvent les enfants rafolent.

hamburger-hotdog-jouet

– Construire des châteaux, une maison, une cabane avec le seau de 50 cubes en bois Everearth de cubes en bois de formes et de couleurs différentes qui laissent toute sa place à l’imagination. De quoi également apprendre à empiler pour les plus petits façon chateau de cartes qu’on ne veut pas voir s’écrouler.

cubes-en-bois

– Jouer tout simplement avec un garage en bois et donner une autre dimension à ses petites voitures et à tout ce qu’on peut faire avec elles, les faire rouler, glisser, les garer, les faire prendre l’ascenseur.

garage-jouet-bois-hape

– Créer avec des perles en bois de différentes tailles selon les âges pour en faire des colliers, des bracelets, orner un attrape rêve, et ce aussi bien pour les petites filles que pour les petits garçons.

perles-jouet-bois

– Développer la motricité fine, l’appréhension de l’espace, la vision ou encore leur logique, comme avec la maison des boules en bois Villac, un grand classique voir un incontournable des jouets premier âge en bois.

jouet-boules-bois

Et tellement d’autres comme des maisons de poupées, des établis, des instruments de musique.

Au delà du fait qu’ils ne fassent pas un vacarme assourdissant, les jouets en bois c’est surtout un retour à l’essentiel, une façon de consommer plus responsable, éthique et ecologique, des jouets fabriqués avec du bois issus de forêts gérées durablement, avec des colles sans danger à base d’eau et des peintures non toxiques.

Autant de beaux jouets qui préserveront aussi peut être à leur manière ce que sera la planète de demain et donc à glisser d’urgence sous le sapin.

Stephanie
madamereve.over-blog.com

Cuisiner avec son enfant

pict0031

Cuisiner avec son enfant est une chose vraiment fascinante. La façon qu’ils ont de s’appliquer, de vouloir touiller mais sans rien toucher de gras, de liquide ou de collant, leur bouille quand ils lèchent la cuillère et se mettent du chocolat partout, leur impatience devant la porte du four alors qu’un bon gâteau monte doucement et commence à embaumer la pièce de sa délicieuse odeur.

Non vraiment c’est un moment de partage et de complicité unique même si il faut prendre quelques précautions comme justement éviter de toucher la porte du four, les laisser s’approcher trop près des couteaux, ou gouter à tout et n’importe quoi.

Evidemment les plus jeunes cherchent seulement à nous imiter et ce n’est pas toujours simple de leur expliquer que ce qu’on peut faire nous, eux n,’ont pas le droit de le faire mais il y a des parades, des manières de les intégrer dans nos activité, en les faisant participer aux recettes les moins périlleuses bien sûr mais aussi en leur offrant un espace spécialement pour eux ou ils pourront faire semblant comme papa et maman. Je parle bien sûr de petites cuisines adaptées à chacun selon leur âge, leurs gouts personnels.

Pour les petits cuistots geek :

cuisine-blanche-kidkraft-avec-son-et-lumiere

Une cuisine son et lumière avec sa super table de travail, son côté moderne et tout équipé ( machine à laver le linge, four, four micro-onde, évier… ) et le super réfrigérateur américain avec machine à glaçons qui émet du son et de la lumière. Le top de la cuisine moderne mais fabriqué néanmoins en bois et ça c’est appréciable.

Pour les jeunes chefs confirmés :

cuisine-d-angle-pour-enfant-en-bois

La cuisine d’angle pour enfant en bois qui regorge de détails et qui promet des heures de jeux avec ses fours, son évier, son réfrigérateur, son congélateur, ses ustensiles. Elle est vraiment magnifique et bien qu’étant un investissement il se retrouvera sans doute vite rentabilisée par rapport aux heures de jeux que nos chères têtes blondes passeront dedans, devant ou plutôt derrière les fourneaux.

Pour les enfants tendres :

cuisine-enfant-pastel-kidkraft

Une cuisine pastel et toujours fabriqué tout en bois avec des couleurs douces mais qui ne manque néanmoins pas d’équipements essentiels pour des séances de cuisine ou les enfants pourront faire des gâteaux dans le super four aux boutons qui tournent et qui cliquent, réchauffer leur thé dans le four à micro onde, mitonner de bons petits plats grâce aux deux plaques et moins drôle faire la vaisselle ensuite grâce à un bel évier.

Pour les enfants retro :

cuisine-enfant-vintage-bleu-marine

La magnifique cuisine vintage avec ses finitions retro et son équipement complet saura je crois séduire les mamans avant même de plaire à leurs enfants. Elle est belle, hyper polyvalente, élégante, chromée et elle se décline dans plein de supers couleurs dont le rouge pour lequel je crois on ne peut que craquer.

Bien sur tout ça a un coup mais plutôt que de faire un tas de petits cadeaux, pour un anniversaire ou Noel, avec l’aide des papys, mamies, tontons, tatas, ça peut faire un sacré joli présent que les enfants n’oublieront jamais.

De quoi aussi redonner à la cuisine son rôle de pièce à vivre, chaleureuse, conviviale, dans laquelle on partage les repas mais encore bien plus que ça…

Retour des beaux jours avec les enfants !

Fraise-main-enfantDéjà l’heure des vacances de Paques a sonné pour de nombreux enfants enfants. Ici elles sont même déjà finies. Quelques semaines d’école à peine et déjà le parfum de la liberté se fait sentir à nouveau. A eux les grasses matinées, les journées en pyjama, les veillées un peu plus tardives le soir, le ski pour certains, le centre aéré pour d’autres. Mais aussi les séjours chez papy et mamie.

Indispensables grands parents qui en plus d’être souvent disponibles et à la retraite, sont ravis d’accueillir pour un jour ou plusieurs leurs chers petits enfants et de partager avec eux ce qu’ils partageaient déjà avec leurs propres enfants.

Ca sent les grandes balades, la confiture de fraise, les petites roues enlevées au vélo, la tarte aux pommes, le bain moussant, Tom et Jerry, les sauts sur le lit, les confidences au soleil, le jardinage et les crêpes bien chaudes.

C’est aussi de la fatigue et se faire à l’idée que c’est nos propres parents qui vieillissent alors on peut peut être les aider, trouver des idées, de quoi occuper les enfants tout en les faisant participer.

Pourquoi pas avec les beaux jours qui reviennent, se consacre au jardin et désherber, planter, repiquer, refaire l’agencement  avec un équipement de choc comme celui de cette valise de jardinier

Valisette-de-jardinier-enfant

Pourquoi pas même carrément créer son propre potager que les enfants pourront regarder évoluer à chacune de leur nouvelle visite.

Transporter les cailloux qui gênent, les mauvaises herbes qui commençaient à prendre leur aise, et certaines plantes qui n’ont peut être pas tenues le choc de l’hiver et du froid avec cette super brouette en métal qui donne vraiment l’impression de faire comme les grands.

Brouette-enfant-en-metal

Regarder les oiseaux dans les arbres et essayer de reconnaitre leurs chants et leurs espèces en observant seulement leur plumage. Capturer de petits insectes sans leur faire de mal et les observer dans leur milieu naturel mais aussi dans un petit bocal ou on pourra les détailler à la loupe équipé de sa valise d’explorateur

Valise-d-explorateur-enfant

De quoi passer de vrais bons moments de complicité au grand air et si il fait encore un peu frais par chez vous, tout miser sur la cuisine et les bons petits plats, et garder toutes ces bonnes idées pour l’arrivée du printemps.

Et en cuisine, au jardin ou ailleurs, garder pour toujours dans un coin de sa mémoire ces précieux moments passés avec ses grands parents, comme nous l’avons fait avant eux, et comme leurs propres enfants le feront encore quand leur tour viendra…

Les bonnes résolutions des enfants

Voeux pour 2016

Chaque année au début du mois de janvier, nous voici souvent rempli de projets, de nouvelles choses à accomplir, le moral regonflé, l’esprit galvanisé, et voilà qu’on se lance souvent dans une liste de bonnes résolutions.

Perdre du poids, se coucher plus tôt, faire le tour du monde, dépenser moins, chacun y va de son petit objectif, de ses petites envies, il n’y a vraiment que les grandes personnes pour penser à faire des choses pareilles.

Et les enfants alors ? Est ce qu’eux aussi ils dressent après le nouvel an une liste de leurs rêves ? Est elle faite de bonbons tous les jours, de tours de manège à volonté, d’un lapin nain à dorloter, on ne le saura sans doute jamais. Oh et puis si, ça ne doit pas être si difficile que ça à imaginer en se mettant dans la tête d’un enfant.

Se mettre au tricot pour réaliser un joli bonnet à maman et une écharpe bien chaude pour papa :

Valise de couture et tricot Moulin Roty

– Aider papy et mamie au jardin :

Outils jardin enfant Vilac

– Toujours finir son assiette même si on me sert des légumes et pas que de la pizza :

Pizza en bois Melissa et Doug

– Se déplacer sans faire de bruit surtout tard le soir quand les parents arrivent à se poser devant un film :

Porteur bébé dès 1 an - Taxi Italtrike

Ranger les jouets et les livres, la chambre quoi, plus souvent que d’habitude :

Sac de rangement en tissu la ferme

Mais surtout jouer, courir, imaginer, créer, rêver, grandir, lire, écrire, rire, partager, s’amuser, aimer…
Un peu comme les adultes qui une fois grand ne cherchent finalement qu’à réaliser tous leurs rêves d’enfants !

Noel est à notre porte !

Feu_Cheminee

Noel approche, Noel est à notre porte et avec lui son petit florilège de choses qui font du bien au coeur, au corps et à l’âme.

Voici venu le temps de rallumer la cheminée, devant laquelle on a parfois accroché des chaussettes, du feu qui lèche les bûches, qu’on aime entendre crépiter et voir se consumer doucement avec autant de couleurs de flammes différentes.

Des petits sablés qu’on prend plaisir à confectionner avec les enfants le mercredi après midi ou le week end en cherchant la forme d’emporte pièce la plus originale et qui mettra tout le monde d’accord.

Du calendrier de l’avent qui aide à faire patienter les petits comme les grands parce que 24 jours ça passe vite d’habitude mais avant le grand jour de Noel ça parait parfois une éternité.

Des traditions chères à nos coeurs, la Saint Nicolas, la Sainte Barbe, les marchés, les treize desserts, les illuminations, la crèche.

Du sapin qu’on va souvent choisir en famille et qu’on laisse décorer par les enfants qui ont bien plus d’étoiles dans les yeux qu’il n’y a de paillettes sur les boules.

Des gourmandises parce que la saison s’y prête bien, et que le chocolat, la pâte de coing, le nougat noir c’est tellement bon.

Des contes, légendes et histoires qu’on prend encore un peu plus de plaisir à raconter aux tout petits avant de s’endormir pour bercer leurs songes en attendant le matin du 25 Décembre.

De tout ce qui nous rappelle notre propre enfance et qui nous fait du bien parce que même grand on en a bien besoin.

Et puis bien sur les cadeaux. Ceux qu’on choisit avec soin, ceux qu’on pense pour chacun, ceux dont on sait qu’ils déclencheront de francs et larges sourires, et ceux aussi parfois dont on a rêvé étant enfant et qu’on a jamais eu la chance de recevoir.

Maison_Villa

Comme par exemple cette maison de poupée Villa de Hape tout en bois qu’on a si souvent rêvé de meubler et dans laquelle il faut bien l’avouer on s’est déjà imaginer habiter.

Tricycle_retro

Le petit tricycle en métal qu’on voyait souvent dans les films américains du Mardi soir qu’on avait le droit de regarder parce que le Mercredi on n’avait pas école. Dans le petit panier à l’avant, on aurait transporté un peu toute notre vie et on aurait même pu accrocher des pompons au guidon.

Valise_Docteur

La malette de docteur Moulin Roty qu’on voulait surtout pour le stétoscope, la seringue et le thermometre alors qu’on a toujours fait une vie d’enfer à nos parents quand on était malade.

Dinette_Pique-nique

Ou encore cette fabuleuse dinette dans un beau panier en osier qui nous rappelait Sophie et ses bêtises dans le livre de la Comtesse de Segur qu’on ne se lassait pas de lire en boucle.

Noel c’est aussi ça, partager de la magie et beaucoup d’amour avec ceux qu’on aime, et s’octroyer le plaisir, une fois par an, de redevenir soit même cet enfant qu’on aimait tant finalement…

Les cuisiniers en herbe

Enfants-cuisine-riresQuel plaisir enfant de s’asseoir sur une chaise de la cuisine, au coin de la table, et de regarder sa mère ou sa grand mère en train de cuisiner. On se retrouve ennivré par les odeurs de sauce, curieux des ingrédients qui traînent encore sur la table de travail, pressé de goûter au résultat.

Le regard bienveillant des aînés, et ce petit sourire au coin des lèvres qui semble dire qu’ils sont ravis de notre gourmandise reste pour toujours dans les mémoires.

Et plus tard, c’est à notre tour de revivre les mêmes scènes, de revoir les mêmes inclinaisons de tête, les mêmes tentatives désespérées pour tremper un petit bout de pain dans la casserole, les mêmes regards qui surveillent le four et surtout le gâteau qui cuit doucement à l’intérieur.

Alors on saisit la trop belle occasion de cuisiner avec ses enfants et quel bonheur de les voir maladroitement casser des oeufs, tremper leur doigt dans le chocolat fondu qu’il reste au fond du saladier ou avoir de la farine de la tête aux pieds.

Rien ne sert de vouloir épater les enfants, l’essentiel reste de les faire participer et prendre du plaisir à partager un bon moment gourmand.

On oublie pas un bon livre de recettes adaptés aux plus jeunes et pourquoi pas une panoplie complète de cuisinier, de chef, comme ceux qu’ils ont souvent l’occasion de croiser sur le petit écran.

Livre-moi-je-cuisine

Moi, je cuisine – Edition Milan Jeunesse

Panoplie-cuisinier-enfantPanoplie de cuisinier enfant 3-6 ans

Et il n’est jamais trop tôt pour les initier aux plaisir de la table, avec les jeux d’imitation par exemple dont ils sont si friands pour cuire les frites comme papa ou les pâtes comme maman.

Souvent quelques pâtes crus, des lentilles ou des grains de riz dans une assiette et le tour est joué mais on peut aller plus loin quand ils ont commencé à se familiariser avec les couverts, les bols, et divers ustensiles de cuisine.

Les sets d’aliments en bois sont vraiment l’idéal pour se familiariser avec ce que mangent les grands. Fromage, tomate, pain, salade, tomates, tout y est pour faire par exemple un bon sandwich.

Aliments-a-decouper

Aliments à découper

Tout comme les jouets qui reproduisent des appareils que les parents utilisent au quotidien comme une cafetière ou un grille pain, et ce toujours en bois.

Machine-a-cafe

Machine à café en bois

Grille-pain-jouet-en-bois

Grille-pain en bois

Et pourquoi pas investir carrément dans une mini cuisine, qu’on pourra installer dans sa propre cuisinière en bois et qui invitera bébé à partager ces moments privilégies de la préparation du repas.

Cuisiniere-en-bois

Cuisinière traditionnelle en bois

Autant de jolis moments et de beaux jouets qui développeront encore un peu plus chez lui l’amour de la cuisine, de manger et surtout de partager un peu plus tous ses plaisirs avec tous les membres de la famille et de garder cet amour du bien manger pour toute la vie !

3001, L’Odyssée de la Perle

DSC_0107

De ses yeux dorés il contempla la Porte des Etoiles. L’immense monolithe noir déclenchait toujours en lui ce frisson d’anticipation. D’un même noir profond, la Perle Gravitationnelle extraite de son collier vibrait silencieusement. Il en programma les algorithmes, destination : la Terre. Familière et lointaine, la planète natale fit resurgir en lui des images d’après-midis de bonheur. La perle sous toutes ses formes, sous toutes ses couleurs, sous toutes ses déclinaisons, la perle dans tous ses états… la perle lui avait rendu de fiers services. Il eut une pensée émue pour les sages qui avaient su faire de l’apprentissage un divertissement, aussi amusant qu’intuitif. Et une autre pour ses parents dont la présence bienveillante tissait la toile de fond de ses jeux.

Nous avions vraiment une perle pour tout, se dit-il, nostalgique :

Mes premières grosses perles en bois, et déjà mes premiers algorithmes : bleu rouge jaune, bleu rouge jaune, bleu rouge jaune… Pour estimer la température des étoiles, développer la motricité fine, l’opposition pouce-index vitale pour l’acquisition de l’écriture

Premières grosses perles en bois

Mes grosses perles en bois fantaisie, pour reconnaitre les formes, compter, appréhender la symétrie… distinguer les étoiles des trous noirs…

Grosses perles en bois fantaisies

Mes perles lettres en bois, à partir de 4 ans : pour apprendre la lecture, maîtriser au plus vite les langues ultra-galactiques

Perles-en-bois-lettres

Mes perles en bois fleurs-oranges-vertes, pour ne pas arriver sur une exoplanète les mains vides et le col de chemise vacant. Combien de fois lui avaient-elles sauvé la mise dans une réception protocolaire ! Plaisir d’offrir le fruit de sa propre créativité, plaisir d’arborer un collier exprimant le raffinement d’une culture évoluée. Sans oublier bien sûr les trajets pour rejoindre un monolithe sur une planète pluvieuse. D’immenses œuvres artistiques sont nées de cette transmutation de l’ennui en un feu d’artifice créatif !

Perles-en-bois-Fleurs-oranges-vertes

Il pensa au nombre incalculable de vies sauvées par les perles, celles des parents qui sinon auraient dû faire face à des enfants désoeuvrés. Décidément, se dit-il en se préparant à la translation, ces amours de perles sont la base de toute civilisation. Approchant la perle du monolithe, il sentait déjà l’odeur du feu de bois…


Références bibliographiques et webonautiques

Kubrick :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Stanley_Kubrick
2001 :
https://fr.wikipedia.org/wiki/2001,_l%27Odyss%C3%A9e_de_l%27espace
http://www.imdb.com/title/tt0062622/?ref_=nm_flmg_dr_6
http://www.imdb.com/title/tt0062622/fullcredits?ref_=tt_ov_wr#writers
Stargate film :
http://www.imdb.com/title/tt0111282/?ref_=fn_al_tt_2
Stargate SG-1, feuilleton tv :
http://www.imdb.com/title/tt0118480/?ref_=fn_al_tt_1
Le Seigneur des Anneaux
Version originale
The Lord of the Rings JRR Tolkien Édi. Allen & Unwin Londres 1954
Edition française
Le Seigneur des Anneaux JRR Tolkien Ed. Christian Bourgois Paris 1972, Trad. Francis Ledoux, Daniel Lauzon.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Seigneur_des_Anneaux

Titre de l’article librement inspiré du Film de Stanley Kubrick « 2001, L’Odyssée de l’Espace »

Tricycle ou draisienne ?

Tricyle-ou-Draisienne

Bilan des recherches sur le plan international

Nous avons rencontré de nombreux experts et confronté leurs points de vue. Les recherches du Docteur Tricycle sont passionnantes. L’approche du Docteur Draisienne ne l’est pas moins. Mais, après un examen attentif et de mûres réflexions, nous avons finalement retenu les travaux du Professeur Harmonie dont les conclusions sont sans appel :

« L’essentiel c’est que votre fiston / fille se lance à la conquête du monde. S’il le fait sur un tricycle, c’est nickel. S’il le fait sur une draisienne, c’est chrome. »

Tricycle ou draisienne, l’essentiel c’est qu’il / elle s’amuse. Et que les parents se rassurent : tricycle et draisienne ne doivent pas être considérés comme objets d’un choix cornélien ou d’un conflit à l’issue dramatique. En réalité les deux sont source de plaisir pour l’enfant, et développent de précieuses compétences communes aux deux jouets et essentielles pour la maîtrise du futur « vrai vélo ». Votre choix sera donc : soit « excellent », soit… « encore mieux » ! En somme vous ne pouvez pas vraiment vous tromper. Restent certes des différences à évaluer : tant qu’à faire, autant adapter au mieux le choix à la personnalité de l’enfant. Mais pour vous permettre d’apprécier à quel point tout va bien, voyons déjà les points communs.

Draisienne et tricycle : même combat

Coco a deux ans, trois ans, le « porteur bébé » (position assise stable + poussée avec les pieds) ne lui apporte plus rien, ni en plaisir ni en apprentissage. Difficile de faire la course avec un porteur bébé : c’est limité, très bien pour les tout petits, mais Coco commence à avoir des fourmis dans les jambes, il aimerait se placer sur la ligne de départ. Il est temps de passer à une autre étape de son évolution, d’aborder un nouveau monde de sensations et de compétences. Tricycle ou draisienne, il prendra plaisir à découvrir la vitesse, les différences d’allure, l’accélération, le freinage. Il apprendra à identifier les obstacles et à se diriger entre eux. Il pourra faire la course, choisir un itinéraire… Ces capacités ne sont pas seulement essentielles pour la future étape « vélo », elles donnent également accès à une perception entièrement nouvelle de l’espace et du corps qui rejaillit sur la perception de celui-ci aussi bien au repos que pendant la marche. Utiliser son corps dans un nouvel univers, c’est mieux se connaître et donc mieux se maîtriser en toute circonstance.

Et s’il faut vraiment choisir

En résumé, la draisienne est plus proche du « vrai » vélo ; le tricycle permet un apprentissage plus progressif et l’enfant passera par l’étape vélo avec petites roues latérales stabilisatrices.

Draisienne : l’important est de garder l’équilibre

Moto-draisienne-VilacMoto draisienne de Vilac

La draisienne ne lui apprendra pas à pédaler. Et pour cause : la draisienne n’a pas de pédales, tout est dans les jambes de Coco qui servent à la fois de propulsion, de stabilisation, et de frein. Mais enfin, s’il a appris l’équilibre il voudra le conserver tout en roulant plus vite. Donc, lors du passage au vélo à deux roues, il va forcément pédaler. La seule difficulté sera de combiner, au démarrage « immobile », l’équilibre et le pédalage.

La draisienne convient tout particulièrement à l’enfant autonome et fonceur. C’est aussi le choix naturel pour l’enfant « juste avant le vélo ». Elle permettra en général de faire l’économie de la phase « petites roues latérales stabilisatrices » : il suffira aux parents de tenir l’enfant et le pousser légèrement pour que l’acquisition se fasse en douceur.

Draisienne-en-metal-Berg

Draisienne en métal Biky White de Berg

Tricycle : l’enfant se sent en sécurité

Tricycle-en-bois-pour-bebe-Italtike

Tricycle en bois de Italtike

Si Coco est plus prudent ou plus jeune, s’il est un peu maladroit ou met du temps à apprendre, inutile de le forcer : Einstein n’apprenait pas vite ! Respecter son rythme paraît plus indiqué. Le tricycle est stable, l’enfant y est « en sécurité » pour acquérir les sensations de vitesse, d’accélération… Certes, un tricycle ne lui apprendra pas le sens de l’équilibre. Mais s’il se sent bien quand il passera au vélo, si on lui a donné confiance, il va tout naturellement foncer.

Coco avance sur son tricycle, il sent le mouvement dans ses cellules, il fait confiance au monde, aux cycles, à ses parents… Pour l’étape suivante il ne lui manque plus qu’un équilibre latéral. Le passage au vélo peut se faire via l’adjonction des petites roues latérales. Ensuite, pour peu que vous le teniez brièvement, pour peu que vous lui ayez appris deux trucs élémentaires : si le vélo penche trop d’un côté je mets le pied par terre… et si ça va trop vite je freine AVANT de mettre le pied !… Le monde est sur le point de lui appartenir. Grâce à vous. Vous qui avez su lui apporter la seule chose dont il a vraiment besoin : votre soutien inconditionnel. Si on est soutenu on ne tombe pas…

Tricycle-metal-rouge-avec-benneTricycle en métal avec benne de Italtike

Harmonie, quand tu nous tiens…

Le Docteur Tricycle soutient que sa méthode développe la constance, la persévérance, le sens de l’organisation et de la méthode, une démarche pondérée et progressive. Pour un peu il évoquerait la logique et la rigueur.

Le Docteur Draisienne parle flexibilité, adaptabilité, sens de l’improvisation, créativité, autonomie.

En somme l’harmonie requiert les deux, le plus important étant de tenir compte de la logique de croissance de l’enfant.

Entendez-vous les cris de joie des jardiniers en herbe ?

Jardiner avec les enfantsMieux qu’un tour de manège : les outils de jardinage, pour apprendre en virevoltant dans le jardin !

Clé du plaisir pour l’enfant : faire comme les grands.
Recette du bonheur pour les parents : faire plaisir aux enfants
Sésame du bien-être pour les grands-parents : on vous laisse deviner.

Quel meilleur endroit que le jardin pour se ressourcer en famille ?

C’est trop bête : en plus de se faire plaisir, les petits effectuent des apprentissages psychomoteurs essentiels et se forgent le caractère. Pire : ils emmagasinent des souvenirs qui leur tiendront chaud le restant de leur vie. Encore plus dommage : parents et grands-parents en font autant…

Allez, tant pis, ce n’est pas grave, on n’a qu’à être heureux. On s’en remettra. Et puis on recommencera.

Aux antipodes des tablettes et smartphones, le jardinage donne le sens de la vie, le sens du mystère, et cultive la patience dans ce qu’elle a de plus noble : non pas la patience du laisser-aller, mais celle de l’accomplissement. Attendre, c’est apprendre à écouter, pour parler au moment opportun. Il y a un temps pour creuser, un temps pour planter, un temps pour s’émerveiller devant le miracle de la croissance, et… un temps pour déguster le succulent résultat.

Alors, quel équipement leur faut-il, à nos chérubins ?

Dans la vie, il faut savoir prendre des gants, et au jardin aussi : Gants de jardinage enfant

Gant-jardinage-enfant

Pour leur donner des idées à la pelle, voici la pelle de jardin enfant et ses accessoires :

Outils-jardinage-enfant

Ils auront plus d’un tour dans leur sac, grâce à ce sac de jardinage tortue, emblème de patience justement, et celle-ci est bien élevée, elle ne mangera pas les salades :

Sac-de-jardinage-enfant-tortue

Mieux qu’une décapotable, voici la brouette de leurs rêves, toute en métal. Et elle a tout d’une grande :

Brouette-enfant-en-métal-rouge